Rechercher

Human Healer, Le masque que protège-il

Dernière mise à jour : 7 mars

Quand j'étais enfant, j'adorais jouer, mettre en masque faisait partie de ce jeu, je ne m'identifiais pas à lui. Et un jour, je me suis posé la question plus tard, je serais grand comme papa, comme maman, comment les adultes, ils fonctionnent et au début, j'ai cru qu'ils jouaient comme moi, et après un temps d'observation, je me suis rendu compte qu'ils avaient choisis un masque et qu'il ne jouait plus avec qu'il était devenu le masque.

Du coup, je me suis dit, je dois choisir un masque et quand je serai adulte, je ferai comme eux, et d'un coup, je me suis dit, je vais être triste comme eux, car je ne vais plus jouer, tout va devenir très, trop sérieux, et le masque va me posséder et il n'y aura plus rien de drôle, je vais souffrir comme eux.

Ensuite, 2 choix s'offrent à nous, accepter le masque faire comme eux, car tout le monde le fait, pourquoi être diffèrent et se faire rejeté!?

Où ne pas devenir un adulte, rester un éternel enfant rentre dans le complexe de péter pan,

Ce sont 2 choix sont une fuite, et on oublie que l'on peut se sentir libre de jouer avec le masque, que celui-ci ne définis pas qui nous sommes. Souvent, il nous montre une partie qui a peur d'être naturelle, et le masque permet de se protéger.

Oui, quand on comprend que l'adulte se protège avec masque, on peut choisir d'accueillir ce moment et de comprendre pourquoi on se protège et d'aller voir derrière ce jeu et de se dire, à c'est toi qui te caches La-derrière, vient regarde c'est possible de d'agir et réagir différemment.

Nos parents ne nous l'on pas appris, mais nous sommes capables d'aller vers cette partie de nous et de lui apprendre, lui montrer que c'est possible de fonctionner autrement et de sortir de cette protection excessive qui nous étouffe, retient notre liberté.

Toi aussi, enlève ton masque.


Ressens qu'est ce qu'il se cache derrière ce masque, cette protection.


Rejoins la MasterClass Human Healer https://www.fredericbasset.ch/masterclasse








1 vue0 commentaire